What’s new

Aujourd’hui on inaugure une nouvelle catégorie, où je vous montrerais de temps en temps les petites nouveautés que j’accueillerais dans mon dressing, mais aussi dans ma salle de bain ou tout simplement par-ci par-là dans ma déco. Rien d’innovant mais j’ai envie de partager ça en toute simplicité avec vous. Cette première édition sera très focus sur la mode puisque j’ai pas mal renouvelé mon dressing pour ce printemps, après avoir fait un tri par le vide sur vinted. La majorité de mon dressing ne correspondait plus à mes goûts ou à ma taille, donc oust !

J’ai jeté mon dévolu sur un jean large blanc Cotélac qui m’a beaucoup fait hésiter. Après n’avoir porté que des skinny pendant des années, je suis très facilement passée au mom jean ou au boyfriend, mais le jean flare est un petit peu plus difficile à assumer pour moi. Mais j’adore la dégaine qu’il donne et j’ai eu très envie d’oser, alors go ! Sans aucune surprise, j’ai craqué sur cette ceinture jaune Cotélac, dont je possède déjà la version camel et que je porte constamment. Je pense que cette version jaune va pouvoir twister pas mal de mes tenues. Puis, je vous les ai montré sur instagram, j’ai jeté mon dévolu sur des babies Jonak. C’est assez surprenant venant de ma part mais ça doit bien faire deux ans que j’ai envie d’une paire comme celle-ci pour féminiser mes looks.

À la surprise générale (ceci est bien évidemment de l’ironie), j’ai craqué sur un gilet douillet marinière Casual Attitude via Shoes. Je crois que je ne vais pas chercher à me justifier. Tout ce qui a de la rayure m’attire irrémédiablement et c’est globalement les pièces dont je ne me lasse jamais. Banco, il est au top, hyper doux, loose comme il faut : je l’aime ! Ce n’est pas encore complètement de saison, mais ça va venir rapidement, j’ai flashé sur cette jupe en coton et lin Cotélac dont j’adore la couleur vert-de-gris. La coupe est simple et efficace et je sais que je vais adorer la porter tout l’été.

J’avais offert ma robe marinière à une amie (à quel moment j’ai cru que je pourrais vivre sans ?!) mais je me suis vite rendue compte qu’elle me manquait bien trop, du coup je l’ai racheté. Il s’agit d’un modèle Only vraiment pas cher. Je trouve la longueur parfaite, les manches mi-longues la rendent multi-saisons et le tombé est top : ni trop fluide, ni trop rigide. Un intemporel nécessaire à toutes les personnes atteintes de « marinière-mania ». Last but not least, ces baskets Sawa x Cotélac ont rejoint mon shoesing. Je les attendais depuis début décembre, lorsque j’avais assisté à la présentation de collection PE19. Je suis complètement en amour des pois indigo esprit aquarelle et de la touche de jaune qui leur donne un bon coup de pep’s. Je n’ai jamais vu des chaussures aussi confortables, elles sont ultras souples, de vrais chaussons !  Pour la petite histoire, Sawa propose une chaussure entièrement fabriquée en Afrique. C’est un produit de qualité, une mise en lumière du savoir-faire manufacturier africain, et une juste rémunération des salariés, que je suis ravie de soutenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *