Routine d’hiver


J’ai la peau très sèche et très sensible. En fonction des saisons, et notamment en automne/hiver, comme en ce moment, j’ai des plaques de sècheresse autour de la bouche et sur les joues. Mais globalement, par 30°c ou par 0°c, j’ai des tiraillements et des rougeurs un peu partout, quoi que je fasse. Le stress, la fatigue et l’alimentation sont tout autant des facteurs ayant des impacts sur ma peau, alors en fonction des périodes j’essaie de jongler pour trouver le meilleur équilibre possible. J’ai testé (et surtout détesté) des tonnes de produits, cherché la crème miracle, retourné internet pour lire des avis et voilà qu’aujourd’hui j’ai enfin trouvé un combo qui me correspond. Trouver une routine qui me convient à 100% est la quête ultime et j’ai forcément encore quelques périodes où ma peau est moins cool que d’autres, mais disons que cette routine limite très grandement la casse et qu’elle me permet d’agir en fonction de mes caprices cutanés.

– Démaquillage et nettoyage – 

Pour me démaquiller j’utilise tous les soirs l‘eau micellaire Bioderma depuis des années. J’en ai testé plein d’autres, mais j’y reviens toujours. Elle démaquille très bien tous types de maquillages et respecte ma peau sensible. Je ne vais pas vous faire un topo de dix lignes sur ce produit, je pense qu’on l’a toutes testé un jour. Puis après le démaquillage j’utilise tous les soirs le nettoyant doux hydratant à la camélia et à la rose de chez Pai. C’est une étape que j’ai ajouté à ma routine depuis le mois d’octobre et j’ai vu un véritable changement. Avant ça j’avais toujours peur d’utiliser des nettoyants qui étaient pour la plupart trop abrasifs pour ma peau et me laissaient avec une sensation désagréable de tiraillement. J’ai donc fini par investir pour ce nettoyant Pai et je ne regrette vraiment pas. J’en applique une petite quantité sur mon visage, je fais des petits massages circulaires puis je rince avec une mousseline de coton. Mon visage est alors complètement propre, libéré de la pollution et des résidus de maquillage, et mon grain de peau est vraiment affiné.


– Crèmes et soins –

Après l’étape démaquillage et nettoyage j’applique tous les soir la cold cream thermale de chez Saint-Gervais Mont Blanc. C’est très riche mais ma peau en a vraiment besoin. Elle m’aide vraiment à supprimer tiraillements et picotements. Je masse très peu pour ne pas échauffer ma peau et la laisse « boire » l’excédant tranquillement. J’applique ensuite mon baume à lèvre préféré de tous les temps, j’ai nommé le soin des lèvres Weleda. J’ai un stick dans ma salle de bain, un sur ma table de nuit, un dans mon sac et un au boulot. Avec moi partout et tout le temps ! Le matin, après avoir passé sur mon visage un petit coton d’eau thermale, j’applique la crème apaisante à la camomille et au rosier sauvage de chez Pai. Elle m’aide à réduire les risques d’irritation et apaise vraiment mes rougeurs. Elle coûte un peu cher mais il y a besoin de si peu de produit à chaque application que le tube dure vraiment longtemps. Et vu son efficacité sur ma peau, l’investissement est clairement amorti. Puis une à deux fois par semaine, je me fais un petit masque Tolérance extrême de chez Avène. Je l’utilise depuis des années et il hydrate et apaise intensément dans le plus grand respect de ma peau sensible. Contrairement à beaucoup de masques hydratant il ne me fait aucun bouton. Ma peau ne pourrait vraiment pas s’en passer.

– Quand rien ne va plus – 

Quand à cause du climat, de la fatigue, du stress… ma peau décide d’être capricieuse je sors le grand jeu. Aux grands maux, les grands moyens ! Quand je sens que ma peau s’assèche trop, que des ridules apparaissent et que ça tiraille un peu trop, j’applique la crème aux plantes médicinales de chez Weleda le soir à place de ma cold cream. Elle agit comme un véritable soin réparateur et atténue toute sensation d’inconfort.  Si une zone de sécheresse apparait de manière plus ciblée, j’applique en cataplasme dessus de l’absolu de karité de chez Karethic. 100% de karité bio grand cru non raffiné il est idéal pour nourrir, réparer et protéger les zones très sèches. Puis, pour terminer, j’utilise régulièrement l’homéoplasmine de chez Boiron quand mes lèvres sont trop gercées ou quand j’ai les arrêtes du nez asséchées par un vilain rhume par exemple.

J’espère que ce petit topo sur ma routine actuelle aura pu aider ou éclairer certaines d’entre vous.
Si vous avez des produits à me conseiller ou des petits tips pour combattre les rougeurs et la sécheresse n’hésitez pas !

4 comments

  1. Je déteste l’eau micellaire bioderma, elle pique un peu, je ne peux pas l’utiliser près des yeux. Par contre j’adore le nettoyant Paï, c’est une merveille!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *